Confessions d'une accro du shopping

Publié le par Cathy

accroshopping

 

( Sophie KINSELLA - Editions Pocket - fev 2006 - 371 pages - 7€ )

 

4ème de couverture

 

Votre job vous ennuie à mourir ? Vos amours laissent à désirer ? Rien de tel qu'un peu de shopping pour se remonter le moral... C'est en tout cas la devise de Becky Bloomwood, une jolie Londonienne de 25 ans. Armée de ses cartes de crédit, la vie lui semble tout simplement magique ! Chaussure, accessoires, maquillage ou fringues sublimes... rien ne peut contenir sa fière acheteuse, pas même son effrayant découvert. Un comble, pour une journaliste financière qui conseille ses lecteurs en matière de budget ! Jusqu'au jour où, décidée à séduire Luke Brandon, un jeune et brillant businessman, Becky s'efforce de s'amender, un peu aidée, il est vrai, par son banquier, qui vient de bloquer ses comptes... Mais pourra-t-elle résister longtemps au vertige de l'achat et à l'appel vibrant des soldes ?

 

 

Mon avis

 

Envie de légèreté, d’une lecture sans prise de tête et voila ce premier tome de le série très célèbre de Sophie KINSELLA entre mes mains.

 

Rebecca Bloomwood est une jeune Londonienne, et ne vit que pour le shopping. Elle est ce qu’on appelle une acheteuse compulsive. Elle trouve toujours des excuses pour faire de la lèche-vitrine, et ce,  malgré le grand gouffre dans son compte en banque.

 

Au début, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, mais peu à peu, on s’amuse des situations dans lesquelles se met Becky à cause de son addiction (d’ailleurs, cela existe vraiment des personnes comme elle ?!). Puis, elle décide de se prendre en main et de faire plus attention à ses dépenses… Plus facile à dire qu’à faire !

Si les situations dans lesquelles se met Becky sont drôles, le personnage en lui-même ne m’a pas vraiment séduit. J’avoue avoir eu un peu du mal avec Becky parfois. Elle peut vraiment être énervante à se montrer aussi peu responsable. Il faut dire que je suis loin d’être ce qu’elle est.

Une chose que j’ai bien aimé, ce sont les lettres de ses créanciers auxquelles on a droit tout au long du livre. C’est dingue tout ce qu’elle peut inventer comme excuses, pour repousser le moment de payer ses dettes ou rencontrer son banquier !

Par contre, petit point négatif aussi : elle s’en sort très bien au final et c’est trop facile. Mais bon, en même temps c’est de la chick-lit et c’est sur que je ne m’attendais pas à une fin dramatique non plus !

 

Au final, un livre divertissant, assez drôle. Je regarderai surement le film et je lirais peut-être la suite, mais ce n’est pas dans mes priorités. Mais en toute objectivité, les fans de chick-lit se régaleront avec Becky (quel fan de chick-lit ne l’a pas encore lu ceci-dit !)

 

Publié dans Chick-lit

Commenter cet article

Azariel87 16/08/2011 20:47


Je l'ai lu il y a pas mal de temps et j'avais bien aimé aussi, un petit moment de détente :)


Mypianocanta 16/08/2011 14:52


Oui moi aussi Becky m'a paru très irresponsable et immature. Je me suis arrêtée là pour ces aventures.